ULTRAGORE - Ce forum a pour but de partager une passion commune, celle du cinéma extrême, et uniquement du cinéma! En aucune manière il ne s'agit de faire la promotion du téléchargement illégal ou de dériver sur l'horreur réelle. 


ULTRAGORE Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
L'Étrange Festival 2017

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> Divers -> Festivals
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 566
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Ven 1 Sep - 19:21 (2017)    Sujet du message: L'Étrange Festival 2017 Répondre en citant

La 23ème édition de l'Étrange Festival se déroulera du 6 au 17 septembre, soit dans quelques jours, à Paris, plus précisément au Forum des images.

Au programme, notamment Kodoku : Meatball Machine, Mayhem, Purgatoryo, Tokyo Vampire Hotel, Housewife, Game of Death, Kuso, Street Trash, Attack of the Adult Babies, Spit'n'Split,...

Je serai sur place du 8 au 10, histoire de découvrir ce festival. Peut-être l'occasion de croiser certains d'entre vous ?

Site : http://www.etrangefestival.com/2017




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 1 Sep - 19:21 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 566
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 1 Oct - 16:09 (2017)    Sujet du message: L'Étrange Festival 2017 Répondre en citant

Je suis donc allé à L'Étrange Festival cette année, du 8 au 10 septembre (avec nico129). Séjour un peu court, vu que le festival s'étend du 6 au 17. Mais c'était un premier contact, pour découvrir, histoire d'avoir un "échantillon". Voici les projections auxquelles j'ai assisté :

Vendredi 8 septembre

- le court-métrage Electronic Labyrinth + le long THX 1138 : première séance non concluante, car des problèmes techniques ont entaché celle-ci. À cause de ça, et soucieux de ne pas louper le début du film qui suivait, je suis parti avant la fin (de toute façon, j'avais déjà vu THX 1138). Ça commençait mal !

- Housewife : le nouveau film du Turc Can Everol après Baskin. J'avais découvert Baskin au BIFFF et j'avais bien aimé, me disant qu'Everol était un réal à suivre. Eh bien, ma bonne impression se confirme avec Housewife, que j'ai beaucoup apprécié. C'est mon coup de cœur. Mention spéciale à la direction artistique et au sentiment de perte de réalité que le film instaure chez son personnage et chez son spectateur.



- Tokyo Vampire Hotel : l'un des nouveaux films du prolifique Sono Sion. Un gros délire kitsch (que les couleurs des murs de l'hôtel piquent aux yeux!!). Toute la longue dernière partie est très sanglante, mais les scènes gore perdent de leur impact dans le délire général. Le réal s'attarde trop longuement sur certains moments. Un peu indigeste, du coup.

- Purgatoryo : une morgue, des cadavres, une scène de nécrophilie : il y avait des élément alléchants, mais au final je me suis surtout embêté devant ce film philippin qui se résume à des scènes où des gens jouent aux cartes et d'autres scènes où les personnages principaux préparent les corps des défunts. Pas trépident pour un sou !



Samedi 9 septembre

- A Day : ça, par contre, c'est un film trépident : bourré d'action, de suspense et d'émotion. Un père revit toujours la même journée où il essaie d'éviter la mort de sa fille. Deuil, vengeance et pardon sont au centre de ce film. Tout public, mais bon.

- El Ataúd de cristal : premier long métrage du réalisateur espagnol Haritz Zubillaga. Un thriller (qui vire à l'horreur lors de son final) efficace où une actrice se retrouve enfermée dans une limousine, à la merci du chauffeur qui va l'obliger à obéir à ses ordres... Il y a juste que le concept pervers aurait pu donner quelque chose de plus osé graphiquement.



- Les garçons sauvages : également un premier long. Français, cette fois-ci. Bertrand Mandico accouche d'un film étrange, très déroutant. Le genre de films "autres" que je m'attends à découvrir dans un festival portant un tel nom. Un film d'auteur, assurément. Une vraie démarche artistique. Noir et blanc (avec irruptions de quelques scènes en couleurs), joué par des actrices interprétant des garçons qui finissent par se transformer en... filles, des répliques dans un français soutenu faisant "théâtre"... Intéressant, même si ça peut rebuter.

- Kuso : avec celui-là, on franchit encore des pas supplémentaires dans le domaine de l'étrange pour arriver au sommet du surréalisme trash. Je lui décerne le Grand Prix du film "WTF!!??". Une expérience audiovisuelle dont on ne sort pas indemne (sérieux, sur le trajet de retour vers l'hôtel, j'avais du mal à réintégrer la réalité, comme si j'avais prix des substances illicites à l'insu de mon plein gré!). Le réalisateur (qui, doit se droguer, ce n'est pas possible autrement!) mêle les techniques, les histoires, dans une esthétique du collage. Ici, tous les délires sont permis, il n'y a pas de limites ! Flying Lotus a l'air obsédé par l'analité et la scatologie (anus géant dans un arbre, technique de guérison chez un psy à base de merde et de créature sortant de l'anus du spécialiste,...). Inracontable, il faut le voir pour le croire !



La bande-annonce :


Dimanche 10 septembre

- The Villainess : encore un bon film d'action sud-coréen, contenant quelques moments de bravoure (notamment au début).



Globalement, de ce que j'en ai pu voir, un truc qui m'a frappé, c'est le manque d'ambiance en salles et hors salle. Il faut dire que je suis un habitué du BIFFF... En outre, un peu plus de déco axée films de genre, histoire d'être mieux immergés, et plus de rencontres avec les invités seraient bienvenus. Mais la sélection de films est intéressante.

J'ai eu le plaisir de revoir quelques passionnés : "Roggy" (du site "La Séance à Roggy"), Tinam, sans parler bien sûr de nico129 qui m'accompagnait.

C'était seulement le deuxième fois que j'allais à Paris, la première remontant à l'époque de l'école primaire, donc ça a aussi été l'occasion de vite voir quelques endroits de la ville : place de la Bastille, quais de la Seine avec les "boîtes à livres", Notre-Dame, mais aussi Metaluna, quelques Gibert Joseph et la Fnac du Forum des Halles. Pour une prochaine fois, j'aimerais bien aussi aller à Hors-circuits.

Pour terminer ce petit compte-rendu voici quelques photos que j'ai faites :


L'équipe de Housewife


L'équipe des Garçons sauvages


Un coin du Forum des Images que j'ai trouvé assez spécial


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 (2017)    Sujet du message: L'Étrange Festival 2017

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> Divers -> Festivals Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE