ULTRAGORE - Ce forum a pour but de partager une passion commune, celle du cinéma extrême, et uniquement du cinéma! En aucune manière il ne s'agit de faire la promotion du téléchargement illégal ou de dériver sur l'horreur réelle. 


ULTRAGORE Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Offscreen Film Festival 2018

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> Divers -> Festivals
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 732
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar 13 Mar - 21:49 (2018)    Sujet du message: Offscreen Film Festival 2018 Répondre en citant

L'édition 2018 d'Offscreen est en cours ! Ça a commencé ce 7 mars et ça se terminera le 25.

Dans les avant-premières, il y a notamment Revenge, Kuso, Tokyo Vampire Hotel, Like Me,...
Côté rétro, cette édition se penche sur le cinéma de genre italien, avec comme invités Enzo G. Castellari et Sergio Martino qui présentent une sélection de leurs films (Torso,The Last Shark, All The Colors Of The Dark, etc.), ainsi que l'acteur Luc Merenda (Torso,...), mais aussi un hommage au réalisateur belge atypique Thierry Zéno (Vase de noce,...), une thématique sur les vampires (Rabid, Mr. Vampire, Martin, Daughters Of Darkness, La Comtesse aux seins nus, Le Frisson des vampires,...), des films d'animation pour adultes, etc.

Pour l'instant, j'ai vu :
- Revenge : un rape and revenge bien sanglant. Ça fait plaisir de voir un représentant de ce genre dont je suis friand. Il est bon ; il faut juste passer outre quelques "incohérences" (les personnages semblent tous avoir 30 litres de sang dans leur corps ^^). Cool comme film d'ouverture !
- A Ghost Story : rythme hyper lent ; le réalisateur aurait dû couper certaines longueurs (par exemple, la scène de la femme qui mange une tarte est interminable!). Il y a de beaux plans, et le film possède aussi une certaine beauté dans son propos. Il parle de la mort, du deuil et du temps qui passe. Temps qui passe de manière différente pour les morts que pour les vivants, ce qu'arrive bien à faire sentir le réalisateur. Mais bon, c'est pas un film prenant !
- Street Law : un bon poliziotesco signé Castellari, à la réalisation bien dynamique, généreux en action.
- November : Une pépite formelle; chaque plan est une œuvre d'Art en soi. Superbe noir & blanc.
- Keoma : du grand western spaghetti
- 1990 : The Bronx Warriors : les années 80 dans toute leur splendeur kitsch ! Le côté puéril de la chose en est attendrissant.
- Escape From The Bronx : la suite. Encore plus généreuse en action. Ça flingue et ça explose à tout-va ! Assez jouissif.
- Ganja and Hess : de la Blaxploitation un peu expérimentale qui propose une variation autour du thème du vampirisme. Pas très bien compris car projeté en vo sans aucun sous-titres.

Photo de la présentation de Revenge :


Photo de la déco :







Photo d'Enzo G. Castellari :


Une vidéo que j'ai faite de Enzo G. Castellari (une seconde, plus longue, viendra + tard...)


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 13 Mar - 21:49 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 732
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 20:50 (2018)    Sujet du message: Offscreen Film Festival 2018 Répondre en citant

Voici la vidéo du Q&A avec Enzo Castellari :



Ensuite, le week-end suivant, c'étaient rien de moins que Sergio Martino et l'acteur Luc merenda qui étaient les invités pour présenter leurs films (Torso, The Violent Professionals,...).





Le samedi 17 après-midi, une conférence sur le cinéma de genre italien était organisée, avec différents intervenants.



Luc Merenda et Sergio Martino :




À suivre...


Revenir en haut
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 732
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar 27 Mar - 21:09 (2018)    Sujet du message: Offscreen Film Festival 2018 Répondre en citant

Suite :

Le Q&A avec Sergio Martino et Luc Merenda :



Et pour la suite des films vus :

- The Endless : deux frères avaient fuit une petite communauté marginale, accusée d'être une secte, où ils avaient grandi. Mais le plus jeune a la nostalgie de cette époque et demande à s'y rendre à nouveau. Le grand frère finit par accéder à sa demande, et ils y vont ensemble, "juste pour un jour"... Mais il se passe des trucs vraiment étrange dans cet endroit isolé de tout. Ça va être plus compliqué que prévu de le quitter... Ce nouveau film des réalisateurs de Spring est bon. Il est assez posé, joue sur l'étrange plutôt que sur le spectaculaire. À mon goût, il manque juste une difficulté supplémentaire à la fin.

- Torso : je possède bien sûr le DVD, que j'ai fait dédicacer par Martino et Merenda, mais ça ne m'empêche pas de revoir le film sur grand écran. Un bon Giallo généreux en filles peu farouches et en scènes sanglantes.

- 2019 après le chute de New York : un post-apo supérieur aux Guerriers du Bronx : plus ambitieux, plus soigné visuellement...

- The Violent Professionnals : un Poliziottesco dans lequel Luc Merenda a le premier rôle. Il y incarne un inspecteur qui va tout mettre en œuvre pour venger la mort de son patron. Belle BO !

- The Suspicious Death of a Minor : un Poliziottesco aux relents de Giallo : intéressant

- Agazussa : un film germano-autrichien sur la sorcellerie, très beau visuellement (décors montagnards très bien mis en valeur, très belle image, composition de plans impecc'...) et solidement interprété. Attention, c'est un drame teinté de fantastique plus qu'un film d'horreur.

- Séance "Shortscreen" : 5 courts-métrages :
- The Burden : moi qui suis allergique aux comédies musicales, j'ai vraiment pas du tout aimé ce film où des poissons et des singes chantent !
- Le îles : un traitement intéressant du désir. Bon, le côté homo m'a moins parlé, mais ça ne se limite pas qu'à ça.
- Stacey and the aliens : celui-là, je l'avais déjà vu au BIFFF l'année passée. C'est trash, complètement décalé, très kitsch. Ça parle d'une fille qui vit dans son monde, qui n'hésite pas à massacrer des gens, mais en toute candeur. C'est aussi une ode à la musique pop kitsch des 70's, 80's et 90's. Après avoir vu ce p'tit film, la chanson "Viva Forever" des Spice Girls vous trottera LONGTEMPS en tête et vous ne verrez plus jamais cette chanson de la même manière (vraiment !). La jeune actrice principale a quelque chose de magique, je trouve (à l'écran comme en vrai - elle était présente avec le réalisateur).
- Everything : visuellement, c'est moche (images d'un jeu vidéo 3D préhistorique), mais le propos est intéressant
- Caducea : le nouveau court-métrage de l'équipe Mefamo, réalisé par Christophe Mavroudis, auteur de "Voisins" dont je vous ai parlé il y a quelque temps (http://ultragore.leforum.eu/t992-Voisins.htm). J'ai (modestement) participé à une journée de tournage, et je peux vous dire que les décors choisis sont magnifiques. Caducea est un conte gothique joliment photographié, un drame familiale fantastique qui parle au cœur. Je vous mets quelques liens vers des articles qui en parlent plus longuement, pour vous faire une idée plus précise : http://cinemafantastique.net/OSE-COURT-Caducea-L-homme-au-visage-d-ecorce.html, http://www.toxiccrypt.fr/?p=11588. Prochaine projection : le 7 avril au BIFFF (http://www.bifff.net/fr/program/courts-metrages-belges-competition-hors-competition/).

- Euthanizer : retours aux longs métrages avec ce film finlandais qui devrait notamment parler à notre bon vieux Guillaume, vu son sujet. Un mec qui euthanasie des animaux domestiques part en croisade contre ceux qui maltraitent les animaux. Original. Et sacré jeu de l'acteur principal.

- Gutland : de belles images, mais c'est moins un film de genre que ce que je pensais. Un gars ayant participé à un braquage, désireux de se faire oublier, se fait engager dans une ferme. Et donc on voit surtout la vie à la ferme et dans le petit hameau. À signaler juste quelques scènes de tension vers la fin. Pas un mauvais film du tout, mais pas ce à quoi je m'attendais.

- La Comtesse aux seins nus : du Jess Franco, quoi !

- Like Me : ça parle de la soif maladive de reconnaissance à travers les réseaux sociaux. Une ado qui fait des trucs de psychopathes juste pour avoir des vidéos qui engendreront plein de vues sur internet. C'est sympa, mais je serais allé encore plus loin, si j'avais fait ce film.

Et c'est encore à suivre ! Smile


Revenir en haut
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 732
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 1 Avr - 11:21 (2018)    Sujet du message: Offscreen Film Festival 2018 Répondre en citant

Vidéo de l'équipe de Gutland, que j'ai évoqué ci-dessus :


Après Like Me, le samedi 24, c'était la "70's adult animation night" avec 4 films et 2 Q&A via Skype avec les réalisateurs concernés, Ralph Bakshi et Charles Swenson...

- Fritz the Cat : le meilleur des 4. L'histoire, en gros, c'est celle de Fritz, un jeune qui laisse tomber ses études pour profiter pleinement des plaisirs de la vie. Il se met à arpenter la ville (puis au-delà) à la recherche de bons coups et se retrouve ainsi mêlé à une série d'événements qui font échos à l'esprit de son époque contestataire.
- Heavy Traffic : un mélange détonnant de styles et de techniques (animation, acteurs réels...). Y a un côté Blaxploitation.
- Dirty Duck : si j'apprécie la liberté de ton et l'esprit fou-fou, j'ai plus de mal avec les dessins fort simplistes, préférant quand c'est plus travaillé
- Sex in the Comics : on quitte l'animation pour un film live qui s'inspire des comics pour mettre en scènes une série de petits sketches porno. Une curiosité vintage très kitsch. Rigolo.

Photo du Q&A avec Ralph Bakshi via Skype :


Et vidéo du Q&A avec Charles Swenson :


Offscreen est à peine fini que je me prépare déjà pour le BIFFF...


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:31 (2018)    Sujet du message: Offscreen Film Festival 2018

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> Divers -> Festivals Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE