ULTRAGORE - Ce forum a pour but de partager une passion commune, celle du cinéma extrême, et uniquement du cinéma! En aucune manière il ne s'agit de faire la promotion du téléchargement illégal ou de dériver sur l'horreur réelle. 


ULTRAGORE Index du Forum

 Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Category III : sexe, sang et politique à Hong Kong

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> L'horreur sous ses autres formes -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sangore
Administrateur


Inscrit le: 21 Déc 2011
Messages: 3 714
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 22 Juil - 18:00 (2018)    Sujet du message: Category III : sexe, sang et politique à Hong Kong Répondre en citant

Category III : sexe, sang et politique à Hong Kong



Auteur : Julien Sévéon
Éditeur : Bazaar&Co
Collection : Moviebazaar
Année : 2008
Pages :336

Résumé :
En 1988 apparaît à Hong Kong, alors colonie britannique, un nouveau système de classification cinématographique dont le but est de permettre la distribution locale d’œuvres étrangères au sujet et/ou au contenu jugé tendancieux (politique, art et essai…). Les films les plus “risqués” sont alors distribués sous l’étiquette Category III, qui permet effectivement à nombre de productions, qui n’auraient autrement pu être projetées, de connaître une sortie.

Rapidement, la Category III obtient des résultats inattendus avec la mise en chantier de centaines de productions locales ayant pour mot d’ordre sexe et violence: Wong Jing, Andrew Lau, Johnnie To, Herman Yau, Yon Fan… signent des oeuvres brillantes où triades, police véreuse, magie noire, femmes fatales, politique et social se mêlent livrant un éclairage unique sur la Chine et Hong Kong.



Avis :
Ce livre, c'est tout simplement LA référence en matière de littérature sur les cat. III. Il est super utile, car il porte sur un pan de cinéma fascinant mais particulièrement méconnu, quasi pas édité, et très peu traité – c’est carrément le premier ouvrage complet au monde sur le sujet ! C’est dire si cette contribution de Julien Sévéon est précieuse ! Encore aujourd’hui (le livre a déjà presque 10 ans quand même !), ces films restent largement ignorés du public, et même parmi les fans de cinéma de genre/cinéma bis, peu sont ceux qui se font une idée vraiment exacte de ce que renferme cette catégorie de films et qui maîtrisent le sujet.

L’auteur voit dans les excès contenus dans les cat. III le reflet de la grande expectative, voire de la peur, des hongkongais face à la rétrocession (Hong Kong, colonie britannique, rendue à la Chine) qui a eu lieu en 1997. L’ouvrage est divisé en dix chapitres : « La censure à Hong Kong », « Syndrome chinois », « Man behind the sun », « Le monde impitoyable de l’exploitation », « Peur sur la ville », « Kama Sutra chinois », « Femmes fatales et victimes », « Engagé ! », « post-mortem ( ?) » et « Filmographie complémentaire ». Ce faisant, il regroupe ainsi les productions par grandes thématiques. Au sein de ces chapitres, il offre un propos général, puis se focalise sur quelques personnalités marquantes ayant participé devant ou derrière la caméra à ce cinéma-là, avec à la clé une interview de certaines d’entre elles (par exemple : Billy Tang, Mou Tun-Fei, alias TF Mou, Anthony Wong, , Herman Yau, Simon Yam, Shu Qi,…), puis intègre une filmographie avec fiches techniques. Un plus non négligeable, ces interviews, surtout qu’on a moins l’occasion de lire ce que ces gens ont à dire, par rapport à certaines stars occidentales. Cependant, le fait que l’auteur positionne de la sorte les listes de films à la fin de chaque partie entraîne un amoindrissement du confort/plaisir de lecture. D’autant qu’il vaut mieux ne pas simplement zapper ces listes pour passer directement d’une partie rédigée à l’autre, car dans ces listes, pour certains films il n’y a que les fiches techniques, mais pour d’autres (ceux pas suffisamment traités dans le corps du texte), les fiches sont tout de même accompagnées d’un commentaire qu’il serait dommage de rater. Une solution type « compromis » qui rend la lecture parfois un peu fastidieuse. Par contre, pas de problème pour les parties purement rédigées (si ce n’est quelques coquilles). En outre, c’est richement illustré, ce qui est toujours agréable pour les yeux.

On sort de ce livre avec une meilleure connaissance du phénomène cat. III (notamment de sa diversité) et de son contexte et avec plein d’idées de films à regarder (malheureusement, la plupart de ces films sont introuvables/difficilement trouvables). Si seulement les éditeurs de DVD pouvaient davantage s’intéresser à ce créneau !

Au-delà des cat. III, il est important de rappeler que Julie Sévéon est un journaliste-essayiste français qui fait beaucoup pour la reconnaissance du cinéma d’exploitation (et pas seulement asiatique). Qu’il en soit ici remercié.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 22 Juil - 18:00 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    ULTRAGORE Index du Forum -> L'horreur sous ses autres formes -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template RedBlack crée par SoSo : SoSophpBB

Reproduction INTERDITE